04 août 2010

Coyote Girls

titre_coyote_girls

Violet Sanford (Piper Perabo) est une jeune musicienne de 21 ans, dont le rêve le plus cher serait un jour de faire carrière dans la chanson. Pensant que New York est l'endroit pour cela, elle quitte son New Jersey natal et s'installe dans la "Grosse Pomme", mais rapidement, sa vie est marquée par les désillusions aussi bien artistiques que personnelles... Sans argent en poche, elle trouve un petit boulot au Coyote Ugly, un night-club réputé pour ses serveuses sexy qui encouragent, grâce à leurs danses sensuelles, les clients à consommer...

Produit par Jerry Bruckheimer, le producteur entre autres de Rock, Armageddon, Pearl Harbor, Benjamin Gates ou encore Prince of Persia, Coyote Girls (Coyote Ugly) est le premier film du réalisateur canadien David McNally. Il est sorti dans les salles américaines le 4 août 2000.

us_01

Blocs_de_fin

Coyote Girls est sorti dans les salles françaises le 1er novembre 2000.

france

Etranger

- Brésil :

br_sil

- Grande-Bretagne :

gb

- Italie :

italie

- Pologne :

pologne

- Portugal :

portugal

Docs_Pub

- Photos pour la presse :

photo_2 photo_03 photo_04 photo_09 photo_10 photo_15 photo_17 photo_18 photo_1 photo_3 photo_4 photo_5 photo_6 photo_7 photo_8 photo_01 photo_02 photo_05 photo_06 photo_07 photo_08 photo_11 photo_12 photo_13 photo_16 photo_19 photo_20 photo_21

presse_1 presse_2 presse_3 presse_4 presse_5 presse_6 presse_7 presse_8 presse_9 presse_01 presse_02 presse_03 presse_04 presse_05

presse_10 presse_11 presse_12 presse_13

- Affiche sortie vidéo, Etas-Unis :

video

Blocs_de_fin

Posté par Ratigan à 17:01 - - Permalien [#]
Tags : , , ,


26 juillet 2010

Hidalgo

titre_hidalgo

Copie_de_Blocs_de_finCopie_de_Blocs_de_fin

1890. Frank T. Hopkins (Viggo Mortensen) est l'un des membres les plus éminents du Buffalo Bill's Wild West Show. Cavalier hors-pair, il est repéré par les agents du Sheik Riyadh (Omar Sharif) et invité à participer à l'Océan de Feu, course hippique centenaire à travers le désert d'Arabie.

Hopkins et son mustang, Hidalgo, s'embarquent alors pour une traversée de l'Atlantique. Arrivés au Proche-Orient, ils devront affronter les plus grands cavaliers du monde entier, contrer les intrigues politiciennes, et surtout survivre au terrible désert...

Inspiré de l'histoire "vraie" de Frank Hopkins, célèbre cavalier du XIXe siècle, Hidalgo - Les Aventuriers du Désert (Hidalgo) est réalisé par Joe Johnston. Il est sorti dans les salles américaines sous le label Touchtone le 5 mars 2004, quelques jours avant la présentation au Texas Film Festival le 17 février, et la Première hollywoodienne du 1er mars.

hidalgo_us_01

 

Blocs_de_fin

Hidalgo - Les Aventuriers du Désert est sorti en France le 24 mars 2004.

 

france

 

Etranger

- Allemagne :

allemagne

- Brésil :

br_sil

- Espagne :

espagne

- Italie :

italie

- Japon :

japon

Docs_Pub

- Photos pour la presse :

presse_21 presse_24 presse_30 presse_31 presse_32 presse_36 presse_37 presse_35

presse_04 presse_20 presse_27 presse_39 presse_38 presse_33 presse_28 presse_29 presse_25 presse_23 presse_34 presse_05 presse_06 presse_07 presse_08 presse_09 presse_02 presse_03 

presse_26 presse_10 presse_22 presse_11 presse_12

- Dossier de presse, Etats-Unis :

dp_us

- Photos d'exploitation, France :

photo_03 photo_01 photo_02 photo_04 photo_05 photo_06

- Affiche sortie vidéo et DVD :

hidalgo_video_us mag_02_17

Photo

hidalgo_el_capitan

Blocs_de_fin

Posté par Ratigan à 11:26 - - Permalien [#]
Tags : , ,

19 juin 2010

Pearl Harbor

titre_pearl_harbor

Copie_de_Blocs_de_finCopie_de_Blocs_de_fin

"7 décembre 1941... Une date à jamais marquée du sceau de l'infamie..." Pris dans les tourmentes de l'histoire, Rafe McCawley (Ben Affleck) et Danny Walker (Josh Hartnett) sont deux jeunes pilotes, amis depuis leur plus tendre enfance. Intégrés dans les rangs de la Navy, le premier tombe amoureux d'Evelyn (Kate Beckinsale), une jeune infirmière. Mais cet amour est brisé lorsque Rafe, parti se battre sur le front européen aux côtés des forces britanniques, est porté disparu. Au fil des semaines qui passent, Evelyne et Danny, qui partagent leur peine ensemble, tombent malgré eux amoureux... Mais cet amour est à nouveau mis à mal par le retour de Rafe, sauvé des eaux et retenu captifs pendant des mois en France...

C'est sur ce fond d'amour impossible que se prépare, de l'autre côté du Pacifique, le plus grande offensive de l'Empire du Japon contre cet ennemi désigné que sont les Etats-Unis. Malgré les craintes du Président Franklin Roosevelt (Jon Voight), le pays est en effet encore endormi, et semble ignorer la guerre. Celle-ci se présente alors à lui de la façon la plus brutale possible : l'attaque par l'aviation japonaise de la base militaire de Pearl Harbor, dans les îles Hawaï, qui plonge l'Amérique dans le malheur, et provoque son entrée dans le Second conflit mondial...

Enorme superproduction supervisée par Jerry Bruckheimer et réalisée par Michael Bay, duo déjà à l'origine de Rock et Armageddon, ainsi que de la franchise Pirates des Caraïbes, Pearl Harbor est sorti dans les salles américaines le 25 mai 2001, quelques jours après la Première organisée sur le site même de Pearl Harbor, le 21 mai.

 

pearl_us_07

La première affiche du film met surtout en avant le côté "drame" du film. On y découvre en effet une scène de la vie quotidienne (cette femme qui étend son linge), interrompu par l'armada aérienne japonaise. Le slogan insiste sur l'idée que c'était un dimanche matin, sous-entendant la perfidie stratégie japonaise qui lança l'attaque sur une Amérique non préparée.

pearl_us_06

La deuxième affiche met l'accent sur le côté "romance" du film, avec le duo Ben Affleck / Kate Beckinsale. Et là-encore, l'aviation japonaise, et l'ombre fumante d'un navire de guerre américain.

 

pearl_us_10 pearl_us_05 pearl_us_09

pearl_us_08

Trois autres affiches dans le même genre. Mises côté à côté, elle présente le drame sur fond de drapeau américain. 

pearl_us_01 pearl_us_02

pearl_us_03 pearl_us_04

Une autre série d'affiches reprend quant à elle l'image des affiches de propagande de l'époque, appelant la population a participé à l'effort de guerre en présentant ses principaux corps d'armée.

Blocs_de_fin

Pearl Harbor est sorti en France le 6 juin 2001, en lien avec le jour anniversaire du Débarquement en Normandie.

pearl_france_05

pearl_france_01 pearl_france_02 pearl_france_03 pearl_france_04 pearl_france_06

Etranger

- Grande-Bretagne :

pearl_gb_2

- Japon :

pearl_japon_01

- Vietnam :

pearl_vietnam pearl_vietnam_2

 

 

Docs_Pub

- Photos pour la presse :

pearl_photo_01 pearl_photo_04 pearl_photo_20 pearl_photo_52 pearl_photo_53 pearl_photo_43 pearl_photo_44 pearl_photo_48 pearl_photo_49 pearl_photo_50 pearl_photo_51 pearl_photo_45 pearl_photo_46 pearl_photo_47 pearl_photo_02 pearl_photo_05 pearl_photo_06 pearl_photo_07 pearl_photo_08 pearl_photo_09 pearl_photo_10 pearl_photo_11 pearl_photo_12 pearl_photo_15 pearl_photo_16 pearl_photo_17 pearl_photo_18 pearl_photo_28 pearl_photo_29 pearl_photo_30 pearl_photo_13 pearl_photo_14 pearl_photo_03 pearl_photo_21 pearl_photo_19

pearl_photo_23 pearl_photo_34 pearl_photo_35 pearl_photo_37 pearl_photo_27 pearl_photo_36 pearl_photo_38 pearl_photo_39 pearl_photo_42 pearl_photo_24 pearl_photo_40 pearl_photo_41 pearl_photo_25 pearl_photo_26 pearl_photo_22 pearl_photo_31 pearl_photo_32 pearl_photo_33

pearl_prod_01 pearl_prod_02 pearl_prod_03

- Photos d'exploitation, France :

PearlHarborLobbyCardSetFrench1 PearlHarborLobbyCardSetFrench2 PearlHarborLobbyCardSetFrench2 PearlHarborLobbyCardSetFrench1 PearlHarborLobbyCardSetFrench1 PearlHarborLobbyCardSetFrench2 PearlHarborLobbyCardSetFrench2

- Publicité, sortie vidéo et DVD, France :

num__40_ 

Photo

pearlprem1 pearl_harbor_prod_01 pearl_harbor_prod_02 pearl_harbor_prod_03 pearl_prod_04

pearlharbor_cast_crew_premiere pearlprem3 pearlprem4 pearlprem5

- Avant-Première du film :

pearl_av_100 pearlprem9 pearlprem10 pearl_av_63 pearl_av_64 pearl_av_65 pearl_av_20 pearl_av_21 pearl_av_04 pearl_av_57 pearl_av_58 pearl_av_59 pearlprem8 pearl_av_66 pearl_av_67 pearl_av_68 pearl_av_69 pearl_av_70 pearl_av_71 pearl_av_72 kate_beckinsale_pearl_harbor_hawaii_premiere_5 677837 pearlprem8_2 pearl_av_01 pearl_av_02 pearl_av_03 pearl_av_14 pearl_av_74 pearl_av_75 pearl_av_75 pearl_av_54 pearl_av_55 pearl_av_16 pearl_av_17 pearl_av_18 pearl_av_19 pearl_av_78 pearlprem7 pearl_av_80 pearl_av_13 pearl_av_50 pearl_av_51 pearl_av_52 pearl_av_53 pearl_av_76 pearl_av_84 pearl_av_85 pearl_av_86 pearl_av_87 pearl_av_88 pearl_av_89 pearl_av_77 pearl_av_22 pearl_av_60 pearl_av_61 pearl_av_62 pearl_av_23 pearl_av_15 pearl_av_06 pearl_av_37 pearl_av_38 pearl_av_39 pearl_av_36 pearl_av_40 pearl_av_41 pearl_av_42 pearlprem6 pearl_av_07 pearl_av_08 pearl_av_09 pearl_av_10 pearl_av_31 pearl_av_32 pearl_av_33 pearl_av_05 pearl_av_24 pearl_av_25 pearl_av_26 pearl_av_43 pearl_av_44 pearl_av_46 pearl_av_47 pearl_av_81 pearl_av_82 pearl_av_83 pearl_av_79 pearl_av_56 pearl_av_48 pearl_av_49 pearl_av_34 pearl_av_35 pearl_av_27 pearl_av_28 pearl_av_29 pearl_av_30 pearl_av_11 pearl_av_12 pearlprem11

Presse

pearl_harbor_empire num__44_ 001

c_041c_042c_043c_044c_045c_046c_047c_048

c_049c_054c_055c_056c_057

num__29_num__30_

num__33_num__34_num__35_

num__36_num__37_num__38_num__39_

num__31_ num__32_ num__45_

c_056c_058

num__41_num__42_

Blocs_de_fin

Posté par Ratigan à 05:37 - - Permalien [#]
Tags : , ,

15 juin 2010

La Rançon

titre_ran_on

Tom Mullen (Mel Gibson) est un riche homme d'affaire à qui tout semble réussir. Mais lorsque son fils est enlevé, sa vie idyllique se trouve bouleversée. Aussitôt, le FBI est sur les dents, mais ses recherches se soldent par un échec. Mullen prend alors une décision de taille. Il annonce en direct à la télévision qu'il refuse de se plier aux exigences des ravisseurs. Plus encore, il met leur tête à prix et propose à quiconque lui ramènera son fils d'empocher l'intégralité de la rançon...

Réalisé par Ron Howard, le metteur en scène de Splash et plus récemment du DaVinci Code et Anges et Démons, La Rançon (Ransom) permet aux studios Disney, via sa filiale Touchstone, de se lancer dans le genre du thriller. Le film est sorti dans les salles américaines le 8 novembre 1996.

rancon_us

Blocs_de_fin

La Rançon est sorti dans les salles françaises le 22 janvier 1997.

rancon_france

Etranger

- Allemagne : Kiopfgeld

rancon_allemagne

- Espagne : Rescate

rancon_espagne

- Italie : Ransom Il Riscatto

rancon_italie

- Russie :

rancon_russie

Docs_Pub

- Photos d'exploitation, Etats-Unis :

rancon_photo_us_2 rancon_photo_us rancon_photo_us_3 rancon_photo_us_4 rancon_photo_us_5 rancon_photo_us_6

- Clichés pour la presse, Etats-Unis :

rancon_presse_02 rancon_presse_04 rancon_presse_01 rancon_presse_03 rancon_presse_05 rancon_presse_06 rancon_presse_07

- Dossier de presse, Etats-Unis :

rancon_dp

Photo

- Avant première du film :

av_03 av_04 av_05 av_06 av_07 av_08 av_09 av_10 av_11 av_12 av_13 av_14 av_15 av_01 av_02

Blocs_de_fin

Posté par Ratigan à 19:17 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 juin 2010

L'Homme Bicentenaire

titre_homme_bicentenaire

Copie_de_Blocs_de_finCopie_de_Blocs_de_fin

Début du XXIe siècle. Richard Martin (Sam Neil) fait l'acquisition du tout dernier robot domestique, un NDR-114, baptisé Andrew (Robin Williams). Rencontrant au départ la réticence d'une des enfants, Grace, le robot devient très vite un membre de la famille à part entière, et développe bientôt tout une palette de sentiment dont les robots sont théoriquement dépourvus...

Réalisé par Chris Columbus, d'après une nouvelle d'Isaac Asimov, L'Homme Bicentenaire (Bicentennial Man) s'inscrit dans la liste des films visionnaires à l'image de I. Robot d'Alex Proyas (qui s'inspire aussi d'Asimov) ou de A.I. - Intelligence Artificielle de Steven Spielberg. Il est sorti dans les salles américaines le 17 décembre 1999, quelques jours après sa Première, organisée le 13.

hom_us hom_us_02

Blocs_de_fin

L'Homme Bicentenaire est sorti dans les salles françaises le 15 mars 2000.

hom_france

Etranger

- Allemagne : Der 200 Jahre Mann

hom_allemagne

- Espagne : El Hombre Bicentenario

hom_espagne

- Italie : L'Uomo Bicentenario

hom_italie

- Portugal : O Homem Bicentenario

hom_portugal

Docs_Pub

- Photos pour la presse, Etats-Unis :

hom_photo_02 hom_photo_08 hom_photo_01 hom_photo_04 hom_photo_05 hom_photo_06 hom_photo_07 hom_photo_09 hom_photo_11

hom_presse_01 hom_presse_02 hom_presse_03 hom_presse_04

- Affiches sorties vidéo, Etats-Unis, Allemagne :

homm_dvd hom_vid_o_allemagne

Photo

homm_williams_allan_rich

Blocs_de_fin

Posté par Ratigan à 10:57 - - Permalien [#]
Tags : , ,

30 octobre 2008

L'étrange Noël de Monsieur Jack

jack

 

Copie_de_Blocs_de_finCopie_de_Blocs_de_fin

L'Etrange Noël de Monsieur Jack (The Nightmare Before Christmas) est un film à part dans la longue filmographie des studios Disney. A part, tout d'abord, par sa technique, à savoir l'utilisation de marionnettes en pâte à modeler, animées et photographiées image par image. A part, ensuite, de par son créateur, le réalisateur, et ici producteur, Tim Burton, à l'origine du projet, pour lequel il créa l'histoire, l'ensemble des personnages, et qui donna au film son style graphique si particulier.

Réalisé par Henry Sellick, L'Etrange Noël de Monsieur Jack raconte l'histoire de Jack Skellington, le Roi des Citrouilles, qui, chaque année, supervise l'organisation de la fête d'Halloween. Mais ce-dernier cache un secret : fêter Halloween est devenu pour lui une coutume monotone, lassante, pour laquelle il n'a plus aucun enthousiasme. Alors qu'il erre dans les bois avoisinant la cité d'Halloween, il va faire une découverte qui va changer sa vie. Il se retrouve en effet propulsé dans la ville de Noël. Emerveillé par ses couleurs, sa chaleur, et par toutes les autres nouveautés qu'ils découvrent, Jack décide bientôt de s'approprier la fête, et d'en organiser la prochaine "édition"...

jack_us_03

L'Etrange Noël de Monsieur Jack est sorti dans les salles américaines le 29 octobre 1993, deux jours seulement avant la fête d'Halloween, l'une des festivités les plus connues et les plus populaires des Etats-Unis. L'affiche, créée pour la promotion du film d'animation, reprend l'une de ses images les plus célèbres, à savoir celle de Jack, perché en haut de la colline du cimetière de la ville d'Halloween, chantant, dans le film, sa complainte dans laquelle il explique à quel point sa vie est monotone. En contre-bas, les nombreuses citrouilles taillées, ainsi que les quelques pierres tombales mettent clairement le spectateur dans l'ambiance du film. En bas de l'affiche, on peut trouver quelques noms du générique, en particulier celui de Tim Burton, qui apparaît également au-dessus du titre. Ce choix de mettre clairement en évidence le nom de Burton a deux raisons. La première, comme dit précédemment, est qu'il est à l'origine du film, qu'il a entièrement créée. La seconde, c'est que les studios Disney comptent bien profité du succès récent mais retentissant du réalisateur. En effet, Burton, jeune animateur qui avait claqué la porte des studios Disney au milieu des années 1980, était depuis devenu l'un des jeunes réalisateurs les plus prometteurs d'Hollywood, et avait été l'artisan d'immenses succès au box-office international, avec ses premiers films, en particulier Beetlejuice, Batman et Batman le Défi, produits par les studios Warner, et Edward aux Mains d'Argent, produit par la Fox. Autre chose notable sur la publicité, est le fait que le film, à l'époque, n'est pas annoncé comme une production des studios Disney, mais comme un film des studios Touchtone Pictures. Evidemment, Touchtone est une des filliales de Disney, mais le fait que le nom même de Disney n'apparaissent pas clairement au générique du film laisse supposer les rétiscences des exécutifs des studios de le voir associé à un film sombre qui, finalement, n'est pas destiné au jeune public, à qui on attribue souvent les dessins animés de la société...

D'autres nombreuses affiches furent créées afin d'assurer la promotion du film d'animation.

jack_us_02 jack_us_01

A l'inverse de l'affiche principale, qui reprenait un visuel du film, les deux affiches présentées ici sont dessinées, et s'inspirent notamment des dessins de Tim Burton. On y retrouve le style graphique si particulier du film. Sur celle de gauche, le visuel de la colline tordue du cimetière est repris. Jack y est toujours perché, accompagné du chien fantôme Zéro. L'affiche de droite présente à nouveau Jack, mais cette fois-ci en costume de Père-Noël. Derrière-lui, deux personnages du film, Stram, la fillette déguisée en sorcière, et Gram, le gamin déguisé en petit diable. Manque à l'appel le troisième laron, Am, autre gamin, déguisé en squelette. On peut remarquer que sur ces deux affiches, tout comme sur la première, aucune information n'est réellement donnée sur l'histoire du film, même si le visuel de la seconde publicité laisse entendre que deux mondes vont entrer en collision : celui d'Halloween, et celui de Noël.

L'Etrange Noël de Monsieur Jack eut également droit à plusieurs affiches préliminaires, c'est-à-dire, des affiches annonçant la future sortie du film.

noel_jack_us_0001 noel_jack_us_0002 noel_jack_us_0003 noel_jack_us_0004 jack_us_05 jack_us_04

Ce genre d'affiche, parfois utilisé en France, a pour but d'annoncer la sortie d'un film événement plusieurs mois avant sa sortie, sans préciser de date précise. Ici, les spectateurs apprenaient que le film sortait dans les salles à l'automne. Ils pouvaient ainsi très longtemps avant de voir le film, découvrir les différents protagoniques. Les affiches ci-dessus présentent Jack, Le Maire, Sally, la poupée de chiffon créée par le docteur Finkelstein, et les trois pestes Am, Stram et Gram (Lock, Shock et Barrel dans la version originale). Comme sur les autres affiches, aucune information précise sur l'histoire n'est donnée. Seulement le titre, un crayonné de tel ou tel personnage, et évidemment, le nom de leur créateur, Tim Burton. D'autres affiches, dont les visuels seront présentés plus tard, mettaient en avant d'autres personnages, notamment Jack, et le Maire de la ville d'Halloween. Le nombre d'affiches différentes créées pour la distribution de L'Etrange Noël de Monsieur Jack, tout comme le fait qu'elles furent diffusées bien longtemps avant la sortie officielle, montre à quel point les studios Disney misèrent sur ce film, considéré comme un film évément.

Les spectateurs français durent attendre longtemps la sortie du film. En effet, il fut présenté sur les écrans de l'Hexagone le 7 décembre 1994, près de 14 mois après la sortie américaine.

jack_france_02 jack_france_01

Plusieurs affiches furent créées. La première, à gauche, utilise encore le visuel de la colline tordue, cependant moins visible, et met en valeur non pas uniquement le personnage de Jack, mais également celui de Sally. La publicité de droite, comme lors de la sortie américaine, ne reprend pas une image du film, mais un dessin de Jack Skellington, avec un slogan supplémentaire "Son plus beau rêve sera votre pire cauchemar". Comme aux Etats-Unis, rien ne permet de dire, sur les deux affiches, ce que raconte le film, ni les personnages, ni le slogan. On peut noter qu'à nouveau, le nom de Tim Burton est clairement mis en évidence. Une chose assez intéressante à remarquer est la période de sortie du film. En effet, alors que les Américains vendirent le film comme un film d'Halloween, Gaumont Buena Vista International, chargé de la sortie en France, le vendit comme un dessin animé de Noël. L'explication est simple. A l'époque, en France, peu de personnes connaissent cette fête d'Halloween, purement américaine, et surtout, personne ne la fête. Du coup, les publicitaires ne purent miser sur cet événement, et placèrent la sortie du film juste avant Noël, jouant ainsi non pas sur le côté "Halloween" du film, mais sur son côté "Noël" !

Blocs_de_fin

Le 20 octobre 2006, L'Etrange Noël de Monsieur Jack commence une seconde carrière. En effet, devenu culte en seulement quelques années, le film ressort dans les salles américaines dans une nouvelle version en 3-Dimensions. Pour l'occasion, une nouvelle affiche est créée :

jack_3d_us jack_3d_us_capitan_01

jack_3d_us_01

Sur la nouvelle affiche, tous les personnages d'Halloween sont réunis au cinéma, des lunettes spéciales sur le nez, afin de visionner le film dans sa version inédite en Disney Digital 3-D, nouvelle technologie créée à l'époque de la sortie de Chicken Little. La publicité met à nouveau en avant le nom de Tim Burton, et surtout, elle mentionne clairement l'idée que le film est devenu un classique du cinéma, un film culte. Une chose importante à noter. En 1993, les studios avaient été frileux, et n'avaient pas souhaité associer L'Etrange Noël de Monsieur Jack au nom de Walt Disney, le sortant sous l'égide du studios Touchtone Pictures. Désormais, ce n'est plus le cas. L'Etrange Noël de Monsieur Jack n'est en effet plus un film Touchtone, mais clairement un film Walt Disney Pictures. Le générique du film a d'ailleurs, pour l'occasion, été refait, remplacement le logo de la maison de production. La nouvelle version 3-D fut également diffusée pendant une durée limitée dans le grand cinéma des studios Disney, le El Capitan Theater, situé sur Hollywood Boulevard.

Blocs_de_fin 

L'Etrange Noël de Monsieur Jack ressort également en France dans sa version 3-D le 24 octobre 2007, ainsi qu'en octobre 2008.

jack_3d_france

Chose quelque peu amusante, concernant la France, c'est qu'enfin, le film est distribué pendant sa période de prédilection, les vacances de la Toussaint, qui correspondent à la période d'Halloween. Alors qu'à l'époque de la première sortie, le film avait été présenté comme un dessin animé de Noël, désormais, il est présenté comme un dessin animé d'Halloween. Cela montre à quel point cette fête, méconnue en 1993, a progressé en France depuis quelques années ! Le distributeur a aussi changé. Gaumont Buena Vista International, qui distribuait le film en France en 1993, est remplacé par Walt Disney Studios Motion Pictures France.

Blocs_de_fin

L'Etrange Noël de Monsieur Jack pour une durée limitée du 21 au 31 octobre 2010 sur les écrans du El Capitan Theatre dans une version 4-D, avec relief, effets sonores, véritable neige, etc...

 _trange

Présentée par le producteur Don Hahn, la première 2010 du film fut l'occasion d'un concours de déguisement, et d'une interview du compositeur Danny Elfman.

73038_444356126371_18253106371_5844644_2995047_n 73038_444356131371_18253106371_5844645_6308466_n 71885_444356016371_18253106371_5844638_2783475_n 66057_444356061371_18253106371_5844641_8103219_n67313_444356046371_18253106371_5844639_7173965_n 67772_444359376371_18253106371_5844647_6329798_n 39537_444356086371_18253106371_5844642_4328733_n 39537_444356091371_18253106371_5844643_7822690_n

Blocs_de_fin

 Comme chaque année, le El Capitan Theatre accueille la version 4-D de L'Etrange Noël de M. Jack du 21 octobre au 3 novembre 2011, avec une soirée de présentation animée par Don Hahn et une exposition consacrée au film. 

nightmare_spotlight

298361_10150327343656372_18253106371_8541157_1869939498_n 302534_10150327346841372_18253106371_8541186_99847280_n

294546_10150327348046372_18253106371_8541199_1412555034_n 308495_10150327348246372_18253106371_8541202_900092002_n 310470_10150327348366372_18253106371_8541203_1321567401_n 310960_10150327348151372_18253106371_8541200_1240951783_n 314306_10150327347841372_18253106371_8541197_408654952_n 317544_10150327347986372_18253106371_8541198_881737169_n

300046_10150327348566372_18253106371_8541206_1149528533_n 311901_10150327348671372_18253106371_8541207_1360488280_n 321656_10150327347621372_18253106371_8541195_478076458_n 312173_10150327347526372_18253106371_8541194_1638998599_n 300055_10150327347441372_18253106371_8541192_1789855639_n 301063_10150327347721372_18253106371_8541196_1669986985_n 313335_10150327341116372_18253106371_8541133_1160231849_n

311799_10150327348471372_18253106371_8541204_1394707771_n 307168_10150327346751372_18253106371_8541185_1665613160_n 294366_10150327346471372_18253106371_8541183_574232583_n 301931_10150327346551372_18253106371_8541184_418951126_n 318604_10150327347331372_18253106371_8541191_703961058_n

299721_10150327341206372_18253106371_8541134_710141225_n 294358_10150327344506372_18253106371_8541167_1589835734_n 294505_10150327344901372_18253106371_8541170_1530638109_n 298251_10150327344216372_18253106371_8541165_332267271_n 299130_10150327341701372_18253106371_8541141_629258441_n 299281_10150327345286372_18253106371_8541174_597863836_n 300803_10150327346371372_18253106371_8541182_2099485266_n 300973_10150327341921372_18253106371_8541143_1672302037_n 301146_10150327345471372_18253106371_8541176_796208333_n 302381_10150327341821372_18253106371_8541142_1312424772_n 302515_10150327342756372_18253106371_8541153_1583230982_n 304083_10150327343761372_18253106371_8541158_1291342256_n 304236_10150327342171372_18253106371_8541147_700752225_n 308481_10150327341591372_18253106371_8541140_1120998716_n 312083_10150327345201372_18253106371_8541173_699636628_n 312261_10150327345016372_18253106371_8541171_1208169230_n 313474_10150327342056372_18253106371_8541146_1779531629_n 315508_10150327344361372_18253106371_8541166_717302159_n 315676_10150327346296372_18253106371_8541181_624478030_n 316054_10150327342521372_18253106371_8541151_791615493_n 316668_10150327345566372_18253106371_8541177_1334870415_n 317691_10150327341281372_18253106371_8541136_291746066_n 318595_10150327344616372_18253106371_8541168_2088090791_n 297684_10150327341011372_18253106371_8541132_1836958085_n 298681_10150327342321372_18253106371_8541149_3520642_n 302063_10150327345111372_18253106371_8541172_1032472225_n 304265_10150327347201372_18253106371_8541190_1154767733_n 305769_10150327344071372_18253106371_8541163_166926127_n 311084_10150327341436372_18253106371_8541137_1098593066_n 313671_10150327346146372_18253106371_8541180_1719991235_n 313698_10150327343901372_18253106371_8541161_1775545924_n 317401_10150327343016372_18253106371_8541154_1089301529_n 318594_10150327344761372_18253106371_8541169_466822824_n 318623_10150327346026372_18253106371_8541179_993667547_n 321246_10150327342651372_18253106371_8541152_1962615524_n

Source : La Page Facebook du El Capitan Theatre.

 

Blocs_de_fin

2012 n'échappe pas à la tradition et la version 4-D de L'Etrange Noël de Monsieur Jack revient sur les écrans du El Capitan Theatre entre le 26 octobre et le 1er novembre.

2012

28759_10151073531871372_485765195_n 285618_10151073545776372_1824590510_n 69317_10151073545896372_778330885_n 9311_10151073545951372_388341762_n 552443_10151073546006372_2116013782_n 560810_10151073546071372_2008279229_n 155316_10151073546126372_1286749974_n 156646_10151073546226372_327104241_n 426300_10151073546266372_1713604259_n 550320_10151073546291372_1889684819_n 69096_10151073546401372_966149325_n 391614_10151073546456372_988616391_n 58865_10151073546611372_1133016027_n 247698_10151073546686372_862139495_n 525729_10151073538156372_668341541_n 183886_10151073544686372_707488602_n 69534_10151073531626372_1978957779_n 76235_10151073531931372_716310574_n 579146_10151073531711372_1763921631_n 155584_10151073531671372_516592345_n 644139_10151073345126372_105994781_n

Etranger

Le visuel de l'une des affiches américaines fut repris dans de nombreux autres pays, notamment en Espagne, où L'Etrange Noël de Monsieur Jack est sorti le 2 décembre 1994 (Pesadilia Antes de Navidad).

jack_affiche_espagne_01

 

Copie_de_Blocs_de_fin

D'autres pays obtinrent également la version 3-D de L'Etrange Noël de Monsieur Jack. Parmi eux, l'Australie (31 octobre 2006) et l'Argentine (El Extrano Mundo de Jack - novembre 2006).

jack_3d_australie jack_3d_argentine_01

Docs_Pub

- Clichés pour la presse, Etats-Unis :

photo_001photo_002photo_003photo_004photo_005photo_006photo_009photo_008photo_007

- Photos d'exploitation, Etats-Unis :

jack_photo_us_05 jack_photo_us_06 jack_photo_us_06 jack_photo_us_06 jack_photo_us_06 jack_photo_us_06 jack_photo_us_06 jack_photo_us_06

- PLV, Etats-Unis :

plv_001 plv_002 plv_003 plv_004

- Dessins promotionnels, Etats-Unis :

jack_photo_us_01 jack_photo_us_01 jack_photo_us_01 jack_photo_us_01 jack_photo_us_01 jack_photo_us_01 jack_photo_us_01 jack_photo_us_01

- Photos d'exploitation, Italie (5 décembre 1994) :

jack_photo_italie_01 jack_photo_italie_02 jack_photo_italie_03 jack_photo_italie_04 jack_photo_italie_05 jack_photo_italie_06

- Photos d'exploitation, Allemagne (8 décembre 1994) :

jack_photo_allemagne_01 jack_photo_us_03 jack_photo_allemagne_01 jack_photo_allemagne_01 jack_photo_allemagne_02 jack_photo_allemagne_02 jack_photo_allemagne_02 jack_photo_allemagne_02 jack_photo_us_04 jack_photo_us_04 jack_photo_us_04 jack_photo_us_04 jack_photo_allemagne_02

- Affiche sortie VHS, Etats-Unis (30 septembre 1994) :

jack_affiche_vid_o_us

 

- Affiche sortie Blu-Ray 3-D, France, 2011 :

396236_330678796951629_124413710911473_1257376_307678812_n

Presse

noel_jack_pub_dvd

Publicité presse sortie DVD et Bu-Ray

article_noel_jack_10article_noel_jack_11

Magazine Empire N°235, janvier 2009

mag_48mag_48_13mag_48_14mag_48_15mag_48_16mag_48_17mag_48_18mag_48_19mag_48_20mag_48_26

c_029c_036

c_122c_128

mag_canalsat_01_4mag_canalsat_01_5

mag_canalsat_02_14mag_canalsat_02_17

mag_canalsat_04mag_canalsat_04_9

Photo

noel_jack_prod_001 noel_jack_prod_002 noel_jack_prod_003 noel_jack_prod_004 noel_jack_prod_005 noel_jack_prod_006 noel_jack_prod_007 noel_jack_prod_008 noel_jack_prod_009 noel_jack_prod_010 noel_jack_prod_011 noel_jack_prod_012 noel_jack_prod_013 noel_jack_prod_014 noel_jack_prod_015 noel_jack_prod_016 noel_jack_prod_017 noel_jack_prod_018 noel_jack_prod_019 noel_jack_prod_020 noel_jack_prod_021 noel_jack_prod_022 noel_jack_prod_023 noel_jack_prod_024 noel_jack_prod_025 noel_jack_prod_026 noel_jack_prod_027 noel_jack_prod_028 noel_jack_prod_029 noel_jack_prod_030 noel_jack_prod_031 noel_jack_prod_032 noel_jack_prod_033 noel_jack_prod_034 noel_jack_prod_035 noel_jack_prod_036 noel_jack_prod_037 noel_jack_prod_038 noel_jack_prod_039 noel_jack_prod_040 noel_jack_prod_041 noel_jack_prod_042

Blocs_de_fin