titre_education_for_death

Le jeune Hans est un petit allemand bien sous tout rapport. Déclaré dès la naissance auprès des autorités du IIIe Reich, il étudie dès le plus jeune âge des leçons qui feront de lui le parfait aryen. Au sein des Jeunesses Hitlériennes, et au fil des pages de Mein Kampf et d'autres histoires patriotiques, il apprend à aduler Hitler, ainsi que les principaux rudiments nazis. Et lorsque la guerre survient, il accomplit finalement son devoir, en devenant un soldat dévoué au régime, terminant ainsi son "Education à la mort"...

Réalisé par Clyde Geronimi, d'après le livre de Gregor Ziemer, Education for Death fait partie de la longue liste de films de propagande produits par les studios Disney pendant la Seconde Guerre Mondiale, au même titre que La Victoire dans les Airs, The New Spirit ou encore Der Fuehrer's Face. Mêlant faits historiques et comédie burlesque (en particulier une version nazifiée de La Belle au Bois Dormant dans laquelle la belle princesse, en proie à la perfide démocratie, est sauvée par le preux chevalier Adolf Hitler), elle tente de montrer aux Américains comment les nazis parviennent à enrôler la population dans leur folie meurtrière, et ce dès le plus jeune âge. A replacer dans son contexte historique, pour bien comprendre son message orienté, le court-métrage est sorti dans les salles américaines le 15 janvier 1943. Evidemment, aucune sortie ne fut jamais organisée dans une Europe en grande partie aux mains des troupes allemandes.

education_for_death

Une affiche reprenant bien le thème du film. Sur fond de couleur rouge, rappelant les flammes qui détruisirent les oeuvres jugées indésirables ou dégénérées lors des autodafés qui eurent lieu à travers toute l'Allemagne à partir du 10 mai 1933, et au cours desquels les oeuvres des auteurs juifs, démocrates, ... furent notamment détruites, on retrouve cette jeunesse destinée à servir dans l'armée du Reich, au service des nazis et de leur folie criminelle. Une affiche aussi pleine de propagande que le film lui-même. A replacer indéniablement dans son contexte.

Blocs_de_fin