mur_chicken_cm

Après l'attaque de Pearl Harbor en 1941 et la réquisition de ses studios par l'armée américaine, Walt Disney se détourne de ses projets classiques, afin de produire des films de propagande, sensés encourager la population américaine, et la mettre en garde sur le comportement à adopter en temps de guerre. Parmi ces films on trouve des documentaires, des programmes éducatifs, des drames, et également des petites comédies qui, derrière leur bonne humeur, cachent un message de propagande bien réel.

Chicken Little fait partie de cette-dernière catégorie. Réalisé par Clyde Geronimi, le film a pour personnage principal un petit poulet simple d'esprit, Chicken Little, qui vit au milieu d'une basse-cour composée de différents volatiles qui vaquent chaque jour à leurs occupations, menant une vie paisible et routinière. Mais c'est sans compter sur le renard, Foxey Loxey, qui compte bien servir ces habitants à son prochain repas. Utilisant habilement la ruse, il fait croire à Chicken Little que le ciel est en train de s'effondrer. Immédiatement, le poulet crédible répend la rumeur, provoquant la panique au coeur du poulailler. Malgré les appels au calme de Cocky Locky, le coq qui dirige la basse-cour, la ménagerie décide de trouver refuge dans la grotte la plus proche... Tombant malgré elle directement dans la gueule du loup... enfin, du renard pour être bien précis ! Moralité de l'histoire : il faut se méfier de la rumeur qui peut conduire chacun à sa perte.

Chicken Little est sorti dans les salles américaines le 17 décembre 1943. A l'instar de Raison et Emotion, son message est simple. Dissimulé derrière un simulacre de petite comédie gentillette, il met en garde la population contre ses pulsions et lui recommande de garder son calme, malgré toutes les rumeurs qui peuvent circuler pendant cette période de troubles.

chicken_cm_01

L'affiche quelque peu rudimentaire, contexte de guerre oblige, est claire. Au centre, en couleur, le poulet idiot, pointant du doigt ce ciel qu'il pense en pleine décomposition. Autour de lui, bleu de peur, l'ensemble de la basse-cour, prête à sombrer dans la panique la plus totale. A noter que le film est distribué par la RKO Radio Pictures.

Docs_Pub

presse

Blocs_de_fin